L’Amérique, l’image du futur?

Long live America by Elias-Chatzoudis on DeviantArt.com

Long live America by Elias-Chatzoudis on DeviantArt.com

Il me semble qu’il s’est greffé dans l’inconscient collectif que l’Amérique, le rêve américain représente le futur de nos sociétés.

Tout posséder, travailler toute la semaine, tous les weekends (tiens, paradoxal que le mot soit anglophone…), sans vacances, atteignable sept jours sur sept, vingt quatre heures sur vingt quatre, s’endetter pour avoir toujours plus, toujours plus grand, toujours plus beau, toujours plus en quantité et toujours moins en qualité, exploiter et piller les ressources jusqu’à ce qu’elles disparaissent à jamais, modifier la matière jusqu’à la contaminer, la dégrader, la souiller, la rendre impropre à la consommation, dangereuse, nocive, létale, manipuler l’information pour cacher cette soif insatiable de pouvoir, de domination, de cupidité, de mercantilisme jusqu’à en faire souffrir ses propres citoyennes et citoyens et les endetter à vie, entretenir des guerres par tous les moyens possibles et imaginables pour s’assurer l’hégémonie des matières premières consommées à outrance, pousser ses idéaux à l’extrême en les soutenant d’un déferlement technologique sans bornes donnant un très mauvais arrière-goût de créateur omnipotent et sans scrupules, non content de plier la nature à la volonté de l’homme il faut aussi élaborer des règles immensément complexes dans la finance et la législation pour brouiller toutes les pistes et s’armer contre l’être humain lui-même, faire pérenniser une multitude de coutûmes religieuses pour aussi contrôler l’esprit et l’âme des gens… Tous les subterfuges sont déjà appliqués depuis bien longtemps…

Hé! Ho! Réveillez-vous! Ça n’est pas l’exemple à suivre, c’est l’exemple à ne pas suivre!

Les États-Unis d’Amérique sont nos maîtres: ils nous enseignent par le contre-exemple ce qu’il ne faut pas faire. D’ailleurs, beaucoup d’américains ont eux-mêmes compris que ce n’est pas la bonne voie et réagi en conséquence. Mais ce ne sont pas les seuls.

On voit émerger aux quatre coins du globe des groupes de plus en plus nombreux qui développent des solutions de vie, de commerce, de travail, d’échange, de production et de distribution de nourriture, d’enseignement et d’apprentissage, de soutien et d’accompagnement à l’opposé de cet ultra-libéralisme auto-destructeur.

Ces approches et ces méthodes sont locales, apolitiques, innovantes, ingénieuses, bon marché, simples, durables, respectueuses de la vie, laïques, basées sur l’initiative personnelle dénuée de toute intention de grand profit à très court terme.

Elles sont là! Elles existent! Il suffit de vouloir s’y intéresser pour y participer et contribuer personnellement à créer le monde parfait de demain!

Non. Le futur n’appartient pas aux États-Unis d’Amérique.

Cessons dès aujourd’hui d’alimenter cette croyance!

Le futur appartient à toutes les citoyennes et tous les citoyens de la planète qui ont le courage d’entreprendre ce qui est juste et de tenir tête aux mafias, aux multinationales, aux politiques, aux fonctionnaires, aux agents de police, aux juntes, aux géants pétro-nucléo-chimiques manipulateurs, démagogues et corrompus qui utilisent sans vergogne tous les moyens pour atteindre leurs objectifs macabres!

Le futur vous appartient à vous, à moi et à nos enfants!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *